Accueil / SEO - Référencement / Ajouter un site WordPress à Google Search Console
Ajouter un site Wordpress à Google Search Console étape par étape

Ajouter un site WordPress à Google Search Console

Vous recherchez un outil pour améliorer votre référencement naturel ? Saviez-vous que Google met à votre disposition un outil gratuit qui vous aide à améliorer facilement votre SEO en quelques jours seulement ? Cet outil est la Google Search Console ou GSC en abrégé (anciennement appelé Google Webmaster Tools), à avoir absolument dans votre boîte à outils WordPress.

En terme de SEO et d’expérience utilisateur, les avantages de la Google Search Console sont nombreux. Elle permet de

  • indexer plus rapidement et plus efficacement votre contenu ;
  • ajouter des sitemaps et indiquer à Google le contenu à indexer ;
  • détecter les erreurs d’exploitation de votre site web par Google ;
  • corriger les problèmes d’indexation ;
  • détecter et corriger les problèmes d’ergonomie sur les appareils mobiles
  • visualiser les performances de votre site sur Google (clicks, position, impression, CTR, ) (requêtes, pages visités, pays d’origines des visites, appareils, résultats enrichis) ;
  • analyser les rapports détaillés sur requêtes, pays d’origines des visites, appareils, apparence dans les résultats de recherches ;
  • connaître les sites web qui référencent le vôtre ;
  • corriger les erreurs liées aux articles et pages AMP ;
  • etc.

Dans cet article, je vais vous donner les différentes étapes pour créer votre compte Google Search Console et y ajouter votre site WordPress.

Créer un compte Google Search Console et ajouter son site WordPress

La première étape pour ajouter son site à Google Search Console consiste à créer un compte. Pour cela, vous aurez besoin d’un compte Google. Si vous avez déjà un compte pour la messagerie Gmail, vous pouvez l’utiliser.

Pour créer votre compte, il suffit de cliquer sur le lien suivant :  https://search.google.com/search-console/about?hl=fr.

Google Search Console avec WordPressAinsi, l’assistant de configuration vous demandera de fournir l’URL du site que vous voulez ajouter à Google Search Console. Une fois l’URL renseigner, vous cliquez sur le bouton « Ajouter la propriété« .
Google Search Console avec WordPressL’étape suivante consiste à valider la propriété du site auprès de Google.

Validation de la propriété Google Search Console depuis cpanel

Le simple fait de renseigner l’URL de votre site web ne suffit pas pour valider son intégration à la Search Console. Vous serez amené ainsi à prouver à Google que vous êtes bien le propriétaire du site. Pour cela, vous avez plusieurs méthodes de validation.

La méthode recommandée par Google consiste à télécharger un fichier html fourni par l’assistant puis le charger sur la racine de votre site. Cette opération peut être effectuée avec un client FTP comme FileZilla ou directement à partir de cpanel.Google Search Console avec WordPressAvec votre compte d’hébergement, vous pouvez facilement ajouter des fichiers à votre site avec le « Gestionnaire de fichiers« , disponible depuis votre cpanel.Google Search Console avec WordPressLa racine de votre site WordPress est le dossier public_html. Dedans, vous retrouverez les répertoires principaux comme wp-admin, wp-content, etcPour l’ouvrir, il suffit de double-cliquer là-dessus.Google Search Console avec WordPressAinsi, vous pouvez charger le fichier généré par l’assistant de configuration Search Console.Google Search Console avec WordPress Google Search Console avec WordPressAvant de quitter, vérifiez que le fichier est bien présent.Google Search Console avec WordPressUne fois le fichier chargé, vous pouvez revenir à Google Search Console et valider votre site.Google Search Console avec WordPress

Vous pouvez ainsi accéder à l’interface GSC. Si vous ne voyez aucune donnée d’analyse sur votre tableau de bord, ne vous inquiétez pas. Google prendra entre 3 et 5 jours pour intégrer les premières statistiques de recherche. Pendant de ce temps, vous pouvez explorer votre nouvel outil et ses fonctionnalités.

Google Search Console avec WordPressValidation de la propriété Google Search Console depuis l’éditeur de thèmes WordPress

Une autre méthode de validation de la propriété est l’utilisation d’une balise méta, à intégrer au code source de votre site. Elle peut se faire directement depuis votre tableau de bord WordPress, via l’éditeur de thèmes.

Par contre, soyez prudent avec cette méthode, puisque la modification directe du code source pourrait casser le site.

Pour cette deuxième méthode de validation, il vous suffit de copier la balise méta fournie par l’assistant de configuration puis la coller à l’entête (header)  de votre thème WordPress activé.
Google Search Console avec WordPress

 

L’accès au code source des fichiers du thème peut se faire à travers l’éditeur de thèmes, depuis votre tableau de bord WordPress.Google Search Console avec WordPress

Choisissez ensuite le thème activé, puis cliquez sur le bouton « Sélectionner« .Google Search Console avec WordPress

 

Le fichier qui vous intéresse ici est le fichier en-tête ou header.php. C’est sur ce fichier que vous collez la balise méta de la GSC.Google Search Console avec WordPress

La balise méta doit absolument être collée à l’intérieur de la balise head, de préférence juste après la dernière balise méta. Google Search Console avec WordPress

Une fois la modification apportée, vous pouvez mettre à jour le fichier puis retourner à Google Search Console pour valider la propriété.Google Search Console avec WordPress

Utiliser le plugin Search Console

Une des méthodes les plus simples pour valider votre propriété Google Search Console consiste à utiliser le le plugin Search Console. Celui-ci ajoute facilement le  ajoute facilement le code de vérification (balise méta) à votre site sans passer par l’éditeur de thèmes.

En outre, le plugin Search Console vous permet aussi de visualiser vos analytics depuis votre tableau de bord WordPress : requêtes, clicks, impressions, CTR, positions, etc.

Pour installer le plugin, vous pouvez le rechercher depuis votre menu Extension -> Ajouter.

Plugin Search Console

Une fois le plugin installé et activé, vous pouvez ajouter votre code de vérification comme suit :

  1. Aller aux réglages du plugin Search Console
    Utiliser le plugin Search Console
  2. Coller votre code de vérification puis sauvegarder
    Utiliser le plugin Search Console

Il ne reste plus qu’à retourner à Google Search Console et valider votre site.

Google Search Console avec WordPress

Comment utiliser Google Search Console pour améliorer son référencement ?

La fonction principale de Google Search Console est d’améliorer votre référencement naturel, votre notoriété sur les moteurs de recherche. Pour cela, l’outil met à votre disposition un menu pour

  • corriger les erreurs d’exploration et d’indexation de votre contenu,
  • corriger les  erreurs d’affichage sur mobile,
  • soumettre des sitemaps,
  • analyser votre performance SEO sur Google (mots clés, pages, appareils, etc.) et des backlinks,
  • etc.

un ensemble de fonctionnalités que je vais vous décrire ci-dessous.

Performance

Ce rapport présente des statistiques importantes concernant les performances de votre site dans les résultats de la recherche Google : la fréquence à laquelle il s’affiche, sa position moyenne dans les résultats de recherche, le taux de clics et toutes les fonctionnalités spéciales (telles que les résultats enrichis) associées à vos résultats. Vous pouvez ainsi utiliser ces informations pour améliorer les performances de recherche pour votre site. Par exemple :

  • Suivre l’évolution de votre trafic de recherche au fil du temps, déterminez sa provenance ainsi que les requêtes de recherche les plus susceptibles d’afficher votre site.
  • Découvrir quelles requêtes proviennent de smartphones, et utilisez ces informations pour améliorer votre ciblage sur les mobiles.
  • Déterminer sur quelles pages des résultats de recherche Google les internautes cliquent le plus (et le moins) souvent.
  • Avoir une idée du type de contenu qu’il faut proposer à vos visiteurs.

Inspection de l’URL

L’indexation de votre contenu est une étape cruciale de son référencement. Le menu « Inspection de l’URL » vous permet de vérifier si une ressource de votre site (post, page, etc.) a été correctement indexé par le moteur de recherche ou non.

Vous pouvez également l’utiliser pour indexer rapidement votre contenu. En effet, si l’une de vos pages ne figure pas dans l’index de Google, vous pouvez demander une indexation de celle-ci depuis le menu « Inspection de l’URL« . Ainsi, Google l’ajoute à la file des pages prioritaires à indexer. Le résultat (indexation de votre page) est visible dans les minutes qui suivent cette opération.

Pour indexer plus rapidement vos pages sur Google vous pouvez procéder comme suit :

  1. Aller au menu « Inspection de l’URL » puis saisir l’URL de la page que vous voulez indexer
    Indexation de l'URL - Google Search Console (1)
  2. Demander à Google d’indexer la page.
    Indexation de l'URL - Google Search Console 1

Au cas où la page est déjà sur l’index de Google et que vous venez de la mettre à jour, vous pouvez demander une réindexation.

Couverture

C’est ici que vous retrouverez les erreurs d’exploration liées aux URLs

  • introuvables (les pages 404)
  • contenant des erreurs d’exploitation
  • que Google ne doit pas indexés (noindex)

La correction de ces erreurs apporte un boost inestimable à votre classement sur le moteur de recherche.

Une erreur de type 404 augmente le taux de rebond (bounce rate) sur votre site et impacte négativement l’expérience utilisateur.  Ce que Google interprète comme contenu impertinent. Une façon simple de corriger ces erreurs 404 consiste à créer

  • des redirections de type 301, qui indiquent à Google que le contenu a été déplacé permanemment vers une autre page ;
  • des redirection de type 410 pour préciser que le contenu a été définitivement supprimé.

Pour créer ces redirection, vous pouvez utiliser la version premium du plugin Yoast SEO ou un plugin gratuit comme 310 redirects.

Sitemaps

Un sitemap ou plan de site n’est pas forcément obligatoire pour votre site WordPress mais il est fortement recommandé.

La raison est simple. Un sitemap permet aux moteurs de recherche de parcourir l’ensemble du contenu de votre site WordPress, quelque soit sa taille.  Cela permet ainsi de faciliter l’indexation de votre contenu par les moteurs de recherche et en conséquence améliorer votre référencement (SEO).

Du point de vue technique, il s’agit d’un fichier XML qui contient les URL des ressources qui doivent être indexées. On le retrouve généralement dans le répertoire racine du site.

Les sitemaps peuvent être générés facilement avec Yoast SEO. Il existe d’autres alternatives sur les dépôts de WordPress.

Une fois créé, le sitemap peut être ajouté facilement à Google Search Console, comme décrit dans ce tuto. Vous pouvez ainsi voir le nombre d’URLs envoyés dans chaque sitemap et le nombre effectif d’URLs indexés par Google.

Ergonomie mobile

La plupart des recherches sur Google s’effectuent à partir d’appareils mobiles. Il peut être difficile de consulter et d’utiliser la version classique d’un site sur un appareil mobile. Par conséquent, il est essentiel de disposer d’un site Web adapté aux mobiles pour votre présence en ligne.

Le rapport sur l’ergonomie mobile identifie les pages de votre propriété qui présentent des problèmes d’ergonomie lorsqu’elles sont affichées sur des appareils mobiles.

La vue d’ensemble affiche toutes les pages présentant un nombre de problèmes d’ergonomie mobile supérieur à un certain seuil. Vous pouvez cliquer sur un problème spécifique pour afficher plus de détails, parmi lesquels une liste contenant quelques exemples de pages concernées, des informations sur la façon de le résoudre et la marche à suivre pour informer Google des corrections que vous avez apportées.

Liens

Les liens externes ou backlinks constituent un élément central dans le référencement de votre site internet, comme le précise Google.

Ces liens aident nos robots à localiser votre site et peuvent lui permettre d’être plus visible dans nos résultats de recherche. Pour proposer des résultats pertinents et intéressants suite à une requête de recherche, nous utilisons des techniques perfectionnées de mise en correspondance de texte. Un lien d’une page A vers une page B est interprété comme un vote de la page A en faveur de la page B. Les votes émis par des pages considérées comme « importantes » ont une valeur plus grande et contribuent au classement d’autres pages dans la catégorie des pages « importantes ».

Ce rapport affiche les sites qui contiennent le plus de liens vers le vôtre, en les classant en fonction du nombre de liens. Les sites sont affichés par domaine racine, et les sous-domaines sont omis.

Plus précisément, le rapport « Liens » vous fournit des informations sur

  • les domaines (sites) référents
  • les principales pages référées
  • le texte d’ancrage
  • le maillage interne de votre site

Conclusion

L’amélioration du référencement de votre site Web ainsi que  votre notoriété sur  Google passe par des outils et l’un des plus importants de ces outils est Google Search Console.

Vous pouvez facilement l’ajouter à votre boîte à outils SEO en suivants les étapes ci-dessus. L’utilisation des données statistiques de Google Search Console améliore nettement vos performance sur les moteurs de recherche en quelques jours seulement.

Vous avez encore des questions sur la GSC ? Vous voulez partager votre expérience sur la GSC ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Voir aussi

Connexion au Tableau de Bord Wordpress - Administration

Connexion au Tableau de Bord WordPress – Administration

Vous venez de finir l’installation de votre blog ou site WordPress ? Alors, vous avez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *